Fiat Chrysler Automobiles et ENGIE EPS prévoient de s’associer dans une joint venture leader dans le domaine de la mobilité électrique

Télécharger
PDF
IMG

• Les deux entreprises unissent leurs forces pour entrer dans la nouvelle ère d’une mobilité plus durable, en proposant des solutions et des services innovants pour rendre l’accès à la mobilité électrique facile et pratique pour tous
• Cette joint venture proposera une gamme complète de produits et de solutions pour les conducteurs de véhicules électriques en Europe (telles que des infrastructures de recharge et des offres de recharge vertes)
• La nouvelle entité sera une société italienne de technologie dans le secteur de la mobilité électrique avec un accès à un portefeuille de plus d’une centaine de brevets, une solide équipe d’ingénieurs en électronique et d’ingénieurs système et une présence industrielle bien établie dans le secteur automobile

Paris – Turin, 12 novembre 2020, FCA Italy SpA (« FCA »), filiale à 100% de Fiat Chrysler Automobiles NV, et ENGIE EPS, acteur technologique italien du stockage d’énergie et de la mobilité électrique, ont conclu un protocole d’accord visant à créer une joint venture, pour devenir un leader dans le domaine de la mobilité électrique en Europe. Cette entreprise commune pourra s’appuyer sur les ressources financières et l’empreinte industrielle de FCA et sur le savoir-faire technologique et le portefeuille de propriété intellectuelle d’ENGIE EPS. Les deux entreprises unissent leurs forces pour avancer dans la nouvelle ère d’une mobilité plus durable, en proposant des solutions et des services innovants pour rendre l’accès à la mobilité électrique facile et pratique pour tous.

La société nouvellement créée offrirait une gamme complète de produits et de solutions pour les conducteurs de véhicules électriques, telles que des infrastructures de recharge résidentielles, commerciales et publiques, ainsi que des offres d’énergie verte, qui permettront aux clients de recharger à leur domicile et dans n’importe quel point de recharge public à travers l’Europe avec un simple abonnement à un tarif mensuel fixe.

Un nouvel acteur technologique italien de la mobilité électrique verrait ainsi le jour, avec un accès à un portefeuille comptant des centaines de brevets et de secrets industriels, une solide équipe d’ingénieurs en électronique et d’ingénieurs système et une présence industrielle consolidée dans le secteur automobile. Cette joint venture bénéficierait ainsi de la contribution des deux partenaires en termes de propriété intellectuelle, de ressources humaines et d’actifs financiers, et se concentrerait sur des solutions innovantes et disruptives pour le marché européen de la mobilité électrique. L’opération envisagée représenterait une étape stratégique importante dans l’évolution des portefeuilles de produits des deux groupes et constituerait une étape majeure dans la levée des barrières à la transition vers la mobilité électrique en Europe.

« La signature de ce protocole d’accord est le résultat d’une coopération fructueuse de trois ans entre les deux sociétés, qui a permis la mise en œuvre de projets véritablement disruptifs, comme l’introduction de la borne de recharge easyWallbox développée en exclusivité pour FCA, un dispositif de recharge facile d’utilisation et fonctionnant en mode « plug-and-play », le projet pilote « Vehicle-to-grid » récemment lancé et des offres de recharge innovantes pour les consommateurs », a déclaré Mike Manley, Directeur Général de Fiat Chrysler Automobiles. « Cette joint venture permettrait aux deux partenaires de s’engager encore plus loin dans l’approfondissement de leur coopération existante et dans le développement de produits et de services innovants afin de rendre possible et soutenir une transition en douceur vers la mobilité électrique en Europe ».

« L’électrification représente une tendance de fond irrépressible sur le point de bouleverser la mobilité urbaine et, surtout, un changement inéluctable de paradigme des systèmes énergétiques mondiaux. La signature de ce protocole d’accord témoigne de notre engagement commun à accélérer ce changement et mobiliser une telle disruption vers un avenir plus durable », a commenté Carlalberto Guglielminotti, Directeur Général d’ENGIE EPS. « L’Italie a profondément marqué l’Histoire avec son excellence dans l’industrie automobile et le développement de technologies innovantes dans le secteur de l’énergie. Cette joint venture est une opportunité pour consolider cet héritage tout en traçant la voie vers une mobilité plus verte ».

L’opération envisagée est soumise aux conditions habituelles pour ce type d’opération et à toutes les notifications et approbations nécessaires des autorités et institutions compétentes.

Les deux partenaires prévoient la signature de l’ensemble des accords1 d’ici la fin de l’année et la constitution de la joint venture au premier trimestre 2021.

***

1 Sur la base de la structure de gouvernance convenue, ENGIE EPS pourra consolider la nouvelle entité en consolidation globale.

Menu